PRESENTATION de L’ ISSIC

 

Idée Initiale

Depuis des années les paysages médiatiques sénégalais et africains sont marqués par de profondes mutations .Il y a eu émergence de nouveaux quotidiens et hebdomadaires, mais surtout de nouvelles stations de radio et de télévision.

La diversification dans ce paysage médiatique offre d’énormes possibilités en matière de filières autant dans l’animation, comme dans le management des outils de communication.

D’autres besoins sont aussi importants dans les organisations qu’elles soient des entreprises, ou simplement des structures spécialisées  dans divers domaines (exemple : environnement, santé, démocratie, etc…)

C’est pour répondre à ces besoins que le Groupe << Sud Communication >>a décidé en 1996 de mettre sur pied un Institut Supérieur des Sciences de l’Information et de la communication (ISSIC), qui offre depuis lors un enseignement /formation multi-filières.

Ouverture

L’Issic est agrée en octobre 1996 par l’Etat (Ministére de L’Education Nationale).

Les premières promotions dans les différents programmes ont commencé en décembre 1996 et étaient au nombre de 61 étudiants dont 34 filles et 27 garçons.

Six nationalités (Sénégal, Cameroun, Mauritanie, Gambie, Maroc ; et Ghana) fréquentaient l’Institut dès la première année.

Le Recrutement

Il existe trois (3) niveaux de recrutement basé sur une présélection qui consiste à étudier les dossiers de demande (demande, diplôme, lettre de motivation et /ou expérience professionnelle, etc…)

  1. Niveau licence: les étudiants sont préparés, pour obtenir au bout de deux années académiques plus un stage obligatoire de 3 mois en milieu professionnel, diplôme de Master 2.
  2. Niveau Baccalauréat : une formation de 3 années + un stage obligatoire de 3 mois en milieu professionnel .Ce programme intégre 3 filières que l’étudiant peut choisir pour se spécialiser en Publicité, Relations Publique (RP), ou Information –Education-Communication( IEC).Ce programme se fait depuis 5 ans en 3 ans et est dénommé LCJ et il est équivalent au bac + 3.
  3. Niveau Brevet au moins : offre un programme destiné à dispenser une formation pratique dans des domaines tels que les techniques de prise de vue (caméraman), l’animation radiophonique, la photo et le graphisme.

De par la diversité des nationalités, l’Issic est devenu dès la première année, un centre régional bien qu’il y ait des sénégalais qui constituent la majeure partie de l’effectif.

Débouchés

D’une maniére générale, les étudiants formés à l’Issic, compte tenu de leur option, trouvent un marché ouvert à la fin de leurs études .Compte tenu du développement des médias en Afrique ,les métiers de journalistes ,de conseillers en communication, de publicitaires ,de relationnistes et autre professions de médias ,trouvent un champ de développement de plus en plus affirmé aussi bien au sénégal que partout en Afrique.

L’ISSIC qui se veut un pôle de developpement et d’excellence ou les étudiants, dès leur sortie, sont suffisamment bien outillés pur occuper efficacement un emploi.